Benoit David


À EN PERDRE
LES MEMBRES

 
Img_7698a_small

Crédit photo: Carol Wainio

En février 2014, j’ai eu le très grand honneur de participer à l’émission radiophonique Espace visuel diffusée sur CINQ FM.

[1 photo – 192 mots – 3 liens merveilleux]

 

L’entrevue a été rééditée en format vidéo et s’accompagne maintenant de nombreuses images. Voyez toutes les œuvres de l’exposition et même plus.

>> L’entrevue <<

Quelques extraits:

Pierre Archambault: Qui sont vos modèles?

Benoit David: Des gens autour de moi. Quelques modèles professionnels, mais principalement des gens autour de moi.

Pierre Archambault: Leur montrez-vous le résultat final?

Benoit David: Toujours. Je leur demande la permission avant de montrer les œuvres.

Pierre Archambault: [Rires] Parce que ça peut être choquant parfois.

*

Pierre Archambault: Dans les années 1930, 1940, il y avait le sculpteur belge Hans Bellmer qui créait des biomorphies de corps féminins soit en superposant deux torses, soit en mettant plusieurs seins. Est-ce que vous vous en inspirez?

Benoit David: Non.

*

Pierre Archambault: Dans votre exposition on voit des corps d’hommes et des corps de femmes qui s’entremêlent à en predre la tête, et les membres. Combien de modèles avez-vous photographiés?

Benoit David: Seulement que deux.

Pierre Archambault: Est-ce que ça vous inclut?

Benoit David: Oui. [Rires]

Pierre Archambault: [Rires]

>> L’entrevue <<

Bilan de l’exposition

Publicités

One Comment to “Benoit David”

  1. Un art original que je découvre pour la première fois.

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :