Benoit David


MUTANTS
Le Corps comme
unique langage

bestiaire002

On dirait qu’il existe depuis déjà quelques décennies une fascination pour la mutation. Faut-il y voir une réaction face à l’impossibilité d’adaptation à un environnement qui change trop vite?

[10 photos – 130 mots]

Ou serait-ce plutôt une tentative de retour en arrière, une sorte de régression face à la froideur cartésienne du monde moderne?

figurine014j_s

nouvel_acr008h

Ou encore, le corps cherche-t-il ainsi à dire davantage qu’il n’a toujours pu? Le corps du mutant est sens dessus dessous. Il tente sans cesse de démontrer qu’il est plus qu’une simple enveloppe. Il cherche à dire, sur un ton qui s’apparente à la provocation, à la rébellion.

mutant005dy_s

mutant003j_s

Oui, il mute, mais sait-il seulement à quoi s’adapter? Ne fait-il pas chaque jour le souhait d’un passé récent qui, même s’il avait son lot de défis, n’avait pas encore un arôme de cataclysme?

mains002fa_s

porteur057mhg_s

femme022ka

mutant011r

mutant011ozd

*

Publicités

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :