Cara Dery


INTERVIEW

300x473

Cara Déry est une talentueuse artiste de la région de Montréal. Elle a étudié les arts visuels à l’UQàM. Il me fait plaisir de lui poser quelques questions afin de mieux la connaître.


 

Cara Dery, Voyez-vous votre travail comme du dessin ou de la peinture?

Je vois mon travail comme un tout, ce n’est ni exclusivement du dessin, ni exclusivement de l’impression numérique. Je travaille l’image comme un tout. Et j’essaie de ne pas mettre l’emphase sur un des matériaux utilisés, je veux que tout se confonde dans une image.

 
tumblr_lnvv8lqc131qdis2k
 

Parlez-nous des techniques que vous employez pour réussir vos superpositions.

Pour mon dernier projet, j’utilise le papier Mylar, un papier calque à la base. J’imprime numériquement des images sur plusieurs feuilles. C’est en les superposant que l’image se crée, le dessin appliqué sur les feuilles vient aussi renforcer l’œuvre. J’obtiens alors une image plus profonde que si je n’utilisais qu’une feuille, cette complexité m’intéresse beaucoup.

 
01. Haldes 1 Cara D+®ry
 

Chaque intervention a une répercutions directe sur l’ensemble de l’œuvre. Il faut dire aussi que ce type de papier ne pardonne pas, une erreur et l’on doit travailler avec. J’essaie de laisser le papier respirer le plus possible, car dans en dessin, le papier laissé intact joue autant sur l’image fini que n’importe quel intervention.

 
tumblr_lnvv90oWHz1qdis2k
 

La ré-invention du dessin, son renouvellement, vous importe-t-elle?

Je crois que nous sommes dans une ère où toutes les pratiques se réinventent, la technologie versus le savoir faire plus ancien se rencontrent et n’ont pour d’autres choix que de travailler de pair. Exemple, les arts d’impressions qui repoussent doucement toutes les barrières et les règles strictes qu’ils s’étaient jadis imposées.

 
04. Haldes 4 Cara D+®ry
 

Quel est, selon vous, l’essentiel d’une œuvre?

Ce n’est pas une question facile à répondre, je dirais, mais sous toute réserve (je ne voudrais pas me faire lancer des roches!), que l’essentiel d’une œuvre réside dans son pouvoir de toucher celui qui la regarde. Et tant mieux si il y a un grand nombre de personnes uniques qui sont touchées par une œuvre unique.

 
03. Haldes 3 Cara D+®ry
 

J’ai toujours pensé que l’art se devait d’aller rejoindre un grand public, mais ça ne veut pas dire de ne pas leur montrer des images un peu plus complexes, tout le monde est capable de comprendre et/ou d’apprécier une œuvre un peu plus approfondie que les images stéréotypées. Faut se faire confiance et surtout, leur faire confiance!

 
06. Haldes 6 Cara D+®ry
 
Cara Dery
 
 

Publicités

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :