Benoit David


LES CORPS
PERDUS

Lettre de Frankétienne

«Mignonne au bain» – benoit david

Lors de mon expo A corps perdus, c’est avec plaisir que, en rentrant à la galerie une bonne journée, j’ai découvert ce petit mot inspirant qui m’attendait. Il était de la main de Frankétienne d’Argent, artiste multidisci-plinaire Haïtien, de passage à Montréal.

Mercredi 20 avril 2011

Cher Benoît,

Tu permets que je te désigne par ton prénom et que je te tutoie.

Je ne t’ai jamais rencontré, mais cela n’a pas trop d’importance. Aujourd’hui, j’ai rencontré ton œuvre. Et j’ai découvert un immense artiste. Subversif. Et surtout libre. C’est ça l’essentiel.

femme055k

Toi non plus tu ne me connais pas. Pourtant, nous sommes de la race des rebelles irrécupérables.

Je te dis: continue ton œuvre. Même dans la solitude, face à l’indifférence d’une société médiocre et décadente. Et s’il arrive que tu tombes, apprends à chevaucher ta chute. Que ta chute devienne ton cheval pour continuer le voyage!

femme063i

Les corps perdus, entrelacés, entremêlés, enchevêtrés, nous rappellent que nous devrions transcender nos structures animales pour que puisse émerger la lumière de l’Esprit qui nous différencie des animaux.

Je t’embrasse fraternellement,

Frankétienne d’Argent

Écrivain, dramaturge, poète, musicien, artiste-peintre

Frankétienne sur Wikipédia

A corps perdus

Publicités

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :