Benoit David


POUR UNE DÉFINITION
de la
SUBVERSION

popaganda

Définissons la subversion.

La subversion est la contradiction ou le renversement des valeurs et principes d’un système en place. Il s’agit de corrompre, discréditer ou remettre en cause un système, des valeurs, des idées pour, possiblement, les jeter par terre et parfois tenter de les remplacer.

La subversion a une connotation péjorative du fait qu’elle s’attaque à un système établi a priori considéré comme sain. Mais elle est positive aux yeux de ceux qui la commettent. On peut la voir partout où l’on se réclame de valeurs et de normes. De la politique aux arts, en passant par la religion, le sexe et bien d’autres.

Elle attire sur elle censure et répression. Entendons-nous, un subversion acceptée par tous a quelque chose de moins subversif.

J’amorce ma quête en formulant 3 hypothèses que j’entends éventuellement confirmer ou infirmer.

1) Il existe plusieurs types de subversions. Étant donné qu’une subversion a une cible (un système donné) et un objectif (destabiliser, jeter par terre ou remplacer), il me semble sensé de supposer que ceux-ci donnent un caractère propre à chacune.

2) La subversion opère de différentes façons en provoquant des réactions différentes. Elle peut se faire en provoquant peu ou pas de réactions, parce qu’elle n’est pas toujours choquante, parce qu’elle pourrait agir subtilement (insidiosité). D’un autre côté, une réaction forte à une oeuvre n’implique pas nécessairement qu’elle soit subversive.

3) La subversion n’est pas essentielle à l’oeuvre. Ici j’avance l’idée que le caractère subversif de l’oeuvre d’art, qui semble ne faire aucun doute dans l’esprit de plusieurs, fut un choix arbitraire fait en fonction de l’histoire et des changements qu’on attendait qu’elle provoque au sein de la société. Je ne suis pas sûr d’arriver à confirmer cette hypothèse. Mais je me dois de la vérifier.

Pour me signaler une manifestation subversive:

benoitdavid@rocketmail.com

Advertisements

2 commentaires to “Benoit David”

  1. j’espère que tu as lu « L’anthologie de la subversion carabinée » de notre gloupinesque entarteur Noël Godin ? Un must have. De la subversion artistique, il y a en a tous les jours dans les rues des grandes métropoles. Je pense aux street-artistes en particulier. Certains des travaux de Banksy, et des français Zevs, Easteric et Scandal, Le site web allemand Rebelart en donne souvent un petit aperçu.

  2. Merci bien, Mr Choule. Je ne manquerai pas de vérifier tout ça.

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :